Le sound design au service de l’horreur

teardrop-vegetables
Création musicale à base d’objets du quotidien
13 avril 2015
banner
La publicité, un monde méconnu: la musique
26 avril 2015
rigor_mortis_1

rigor_mortis_1

En tant que fan de films d’horreur, je ne pouvais pas passer à côté de cette catégorie cinématographique dans ce blog. Face à des blockbusters de science-fiction tel Star Wars ou les Gardiens de la Galaxie ou encore des films d’animation tels que Toy Story ou Wall-E, ce n’est pas forcément aux œuvres horrifiques que l’on pense en premier en terme de sound design. Et pourtant, l’impact de ces films sur le spectateur serait bien moindre sans une bande son particulièrement travaillée. Faites le test, sélectionnez une séquence terrifiante et coupez le son, celle-ci aura tout de suite moins d’effet! Un grand soin est donc apporté aux bandes sons des films du genre pour contribuer à créer de vives émotions, et plus particulièrement de la terreur.

Les films d’horreur répondent bien souvent à des codes récurrents, que ce soit en terme de scénario avec les personnages (souvent un groupe d’ados, une famille, un serial killer), les lieux (généralement une maison, un manoir ou une cabane bien isolée dans la forêt) ou le style (zombies, fantômes, exorcisme, gore, thriller psychologique). La partie sonore de ces films n’est pas en reste puisque certains éléments reviennent aussi très régulièrement. En voici quelques-uns.


Les chuchotements

Dans les bruitages classiques du genre paranormal, on retrouve les voix susurrées, affiliées en général aux fantômes sur lesquelles une bonne dose de réverbération et un effet « reverse » (entendez par-là qu’on a l’impression que le son provient de loin petit à petit) sont généralement ajoutés pour leur donner un côté onirique cauchemardesque. Un exemple ici.

 

Les rires diaboliques

Parmi les autres bruitages que l’on retrouve régulièrement, ce sont les rires d’enfants que l’on entend au loin, comme dans un rêve. Là encore l’utilisation de diverses effets de réverbération et d’écho leur donneront un aspect tout à fait inquiétant. Si vous y prêtez attention, vous verrez que c’est le même bruitage qui est utilisé dans 90% des films (à croire que tous les studios utilisent une seule et même banque de son). Ce bruitage est également utilisé dans bon nombre de films tout à fait « normaux », quand des enfants passent à l’écran en s’amusant (c.f. Article Ces bruitages que l’on retrouve partout).
Un petit exemple ici avec l’effet rire d’enfant enregistré par un particulier, avec l’effet après-avant, permettant de comparer à quelle point l’ajout de réverbération rend le caractère du rire bien plus inquiétant.

 

Les bruitages gores

Pour les films plus gores, ce sont plutôt des bruitages de membres cassés, déchiquetés voire mâchouillés qui prennent place pour accentuer les effets visuels. Ici, c’est à grand renfort de fruits et légumes que la magie opérera. Prenez une branche de céleri, cassez-la et c’est le bruitage d’un membre cassé qui s’offre à vous. Besoin d’une tête qui explose ? Prenez une pastèque et frappez-la avec une batte de baseball ou une épée. Pour simuler des morsures zombies ou la succion des vampires, l’utilisation de la pastèque sera encore une fois parfaitement adaptée. Pour plus d’informations et vidéos à ce sujet, faites un tour sur mon précédent article Les bruitages des films de combats.


Les monstres

Dans les films de monstres, la part belle est donnée aux divers cris et voix d’outre-tombe bien gutturales. Ici ce sont des processeurs d’effets savamment appliqués sur les enregistrements qui permettent d’obtenir ces résultats. Nul besoin d’avoir un matériel très coûteux pour obtenir cet effet puisque bon nombre d’effets pour la voix disponibles dans le marché possèdent un effet type alien ou monstre dans ses presets de base. Dans la vidéo suivante on suit une partie de la création de la bande audio pour un jeu vidéo d’épouvante avec à partir de la 4ème minute, les enregistrements de cris de monstres. Pour les personnes intéressées à acquérir ce type de logiciel, je vous recommande le plugin Dehumaniser développé par Krotos Limited.

 

La musique

Partie intégrante de la bande son, la musique contribue autant que les bruitages à apporter une ambiance terrifiante à une séquence vidéo. En fait à proprement parler, il ne s’agit pas toujours de musique (entendez par-là une mélodie). Ce sont bien souvent ce que l’on appelle des drones composés de nappes monophoniques dissonantes très froides, qui varient en continu montant petit à petit. C’est terriblement efficace et nous prépare lentement mais sûrement à frissonner. Voici quelques séquences de « The Conjuring », film que j’ai trouvé particulièrement réussi sur tous les points. Notez comme l’ambiance musicale tantôt silencieuse, tantôt montante et tonitruante, apporte une dimension supérieure au diverses scènes.
ATTENTION ! Si vous n’aimez pas les sensations que procurent les films d’horreur je vous déconseille de visionner la vidéo suivante.

 

Les films d’horreur au sound design intéressant

Pour finir, voici trois films d’horreur que j’ai particulièrement aimé, tant pour leur idée originale, leur efficacité, mais également pour leur sound design qui y est spécialement réussi. Pour ne pas spoiler les films suivants, j’éviterai toutefois d’en dire trop à leur sujet.

  • The Fourth Kind
    Dans ce film, ou l’on suit la psychanalyse de différentes personnes atteintes du même mal, les effets utilisés sur diverses voix mais également les vidéos des séances avec les patients sont particulièrement réussis en terme de sound design et d’effet horrifique.
  • Silent Hill
    Cette adaptation cinématographique du jeu vidéo du même nom comporte de nombreux éléments sonores très intéressants comme les cris ou bruits gutturaux de certains monstres (notamment les infirmières), mais également la sirène du village type 2ème guerre mondiale, qui symbolise l’arrivée des ténèbres. L’ambiance de ce film est grandiose!
  • The Conjuring
    Ce film comporte très peu de musiques mélodiques. L’ambiance étant essentiellement composée de drones et de violons minimalistes installant une ambiance très inquiétante et très efficace ! L’un de mes films préférés du genre tant par son ambiance sonore que par ses séquences terrifiantes!

3 Comments

  1. Eddy dit :

    Un big + pour la scène des sirènes dans « Silent Hill ». Chaque fois que je le projetais, j’allais écouter dans la salle, tellement ce son remplit, enveloppe et en même temps rentre dans la tête. C’est vraiment impressionnant quand le son est fort et l’installation de bonne qualité. Il a une texture que je n’ai jamais retrouvée ailleurs. Ajouté au visuel: les sirèens sont disposées en bas de la croix du clocher.
    https://www.youtube.com/watch?v=oeh-zjWClz4

    • Julien Matthey dit :

      Ce son est à glacer le sang. Il n’est déjà pas rassurant à la base mais l’utilisation de ce bruitages à un certain moment dans le film es très bien amené.

  2. […] Le sound design est majoritairement utilisé pour créer des sonorités irréelles, qui ne sont pas présentes dans notre monde : une arme futuriste, un vaisseau spatial ou un monstre, pour ne citer que ces exemples. Ces sons sont généralement créés à partir de bruitages existants et de synthèse sonore (un clavier de musique par exemple), mais sont souvent complètement détournés de leur origine. On n’aura aucune peine à imaginer qu’un film comme Star Wars par exemple, regorge de sound design (plus de détails sur le sujet dans mon article Les sons mythiques de Star Wars). Les films fantastiques et  d’horreur sont également un excellent terrain de jeu pour des créations sonores tout à fait mystiques ou fantomatiques. D’autres informations plus approfondies sur le sujet dans le précédent sujet Le sound design au service de l’horreur. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*